Publicité

Sortie de Ousmane Sonko : Barthélémy Dias revient à la charge

Sortie de Ousmane Sonko : Barthélémy Dias revient à la charge

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

Le maire de Dakar et non moins fidèle de Khalifa Ababacar Sall ne compte pas laisser de répit à Ousmane Sonko qui s’amuse à faire des insinuations sur un certain leader de Yaw.

Publicité

En effet, Barthelemy Dias est revenu à la charge hier, au lendemain de la sortie du leader de Pastef. Il a répété qu’Ousmane Sonko « était au coeur du Dialogue et au cœur de la démarche ». C’est dans ce même sillage qu’il est revenu sur la rencontre entre Idrissa Seck et Sonko. « Il était au cœur du Dialogue. Il était au cœur de toutes les démarches. Pourtant, un leader politique (Idrissa Seck) a dit publiquement qu’il a dîné avec Macky Sall et ensuite il a rendu visite à un leader de Yewwi Askan Wi. Et pourtant, ce leader (Sonko) auquel on fait allusion n’a jamais parlé de cette rencontre avec l’émissaire de Macky Sall », a-t-il rappelé.

Publicité

Le maire de Dakar a promis de démolir tous les «mensonges» qui seront véhiculés à propos de la
participation de la coalition Yewwi Askan Wi au dialogue prôné par le chef de l’État. Pour justifier la participation de son leader Khalifa Sall au dialogue, Barthélémy Dias dira : « dans la Coalition Yewwi Askan Wi on n’a jamais posé un acte pour rendre à Khalifa Sall son éligibilité. Depuis 2014, Khalifa Sall ne peut pas être candidat. Quand on adhérait à Yewwi, on ne l’a pas fait pour se battre pour un seul leader. On veut utiliser cette coalition pour une coalition d’intérêt ou une coalition de clan. Cette coalition n’appartient à personne, mais au peuple ».

➔ À Lire aussi :   Ismaila Madior Fall : "Ousmane Sonko peut être arrêté à tout moment"

Le maire de Dakar a, auparavant, témoigné sa solidarité à la population de Ngor, suite aux décès enregistrés lors des manifestations de mardi soir entre habitants de ladite localité et des éléments de la gendarmerie

MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées