Publicité

Pikine : Une commerçante détourne 42 millions FCFA

Pikine : Une commerçante détourne 42 millions FCFA

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

Née en 1986, la commerçante N. Diouf a été interpellée et présentée au procureur de la République près le tribunal de grande instance de Pikine, pour les faits d’abus de confiance et de détournement de fonds portant sur un montant de 42 millions F CFA.

Publicité

Ce, suite à deux plaintes des nommés O. Thiam et C. Ndiaye contre la dame N. Diouf pour les faits d’abus de confiance et détournement de fonds.

Publicité

Selon des sources de Enquête, la mise en cause, qui habite à Wakhinane Nimzatt en banlieue dakaroise, avait approché ses victimes pour leur proposer un partenariat dans le cadre d’un projet relatif à la commercialisation de légumes. Après avoir encaissé 42 millions F CFA, elle a disparu dans la nature et est restée injoignable sur tous ses numéros de téléphone.

Entendu dans le cadre de cette enquête, O. Thiam a précisé devant les enquêteurs que, dans le courant 2022, la nommé N. Diouf lui a proposé un partenariat pour un projet de commercialisation de légumes qu’elle lui a présenté comme étant prometteur. La dame a ajouté être expérimentée dans ce domaine. Ne doutant pas de sa bonne foi, deux de ses sœurs, A. Diongue et A. Thiam, et lui-même ont versé à la mise en cause des sommes d’argent jusqu’à hauteur de 37,3 millions F CFA.

➔ À Lire aussi :   Escroquerie à hauteur de 33 millions Fcfa : un émigré tombe

De plus, le plaignant a confié aux policiers que la commerçante se présentait régulièrement chez lui pour solliciter divers montants, en leur disant en avoir besoin, tantôt pour les frais de transport de la marchandise, tantôt pour d’autres prétextes y afférents.

Les premiers mois, déclare M. Thiam, elle versait des sommes qu’elle disait constituer les bénéfices du business. Mais, poursuit-il, elle revenait des jours plus tard les récupérer. Après que les sommes versées ont atteint ce montant, la nommée N. Diouf a coupé tout contact avec eux, avant de devenir introuvable et injoignable.

Entendue à son tour, C. Ndiaye, la présidente du GIE Takku Ligueye de Pikine, a renseigné que courant février dernier, sa fille cadette M. D. Ly lui a fait part de la proposition de N. Diouf relative au commerce de légumes. Étant donné qu’elle ne disposait pas des fonds réclamés pour démarrer le projet, la mise en cause lui a garanti être en mesure de la mettre en rapport avec un certain El. G. Thiam pour le financement.

➔ À Lire aussi :   Un jeune menace de tuer son père avec une machette

Ainsi, c’est N. Diouf qui s’est chargée de contacter le sieur O. Thiam qui a accepté de prêter 5 millions F CFA. C. Ndiaye les a, à son tour, remis à la commerçante pour l’achat des légumes. Mais après avoir encaissé lesdits fonds, N. Diouf s’est volatilisée. Ainsi, la présidente du GIE Takku Ligueye n’a jamais reçu de marchandises.

MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées