Publicité

Ansoumana DIONE précise : « le profil du 5e Président du Sénégal n’existe ni dans le pouvoir ni dans l’opposition. »

Ansoumana DIONE précise : « le profil du 5e Président du Sénégal n’existe ni dans le pouvoir ni dans l’opposition. »

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

2024 : une élection présidentielle vraiment particulière au Sénégal, avec une demande très précise qui impose une offre politique conforme aux réelles préoccupations de la population. Au soir du 25 février, notre pays devra choisir librement le cinquième Président de la République, sur la base d’un profil qui, en réalité, n’existe ni dans l’opposition ni dans le pouvoir. Certes, le camp présidentiel cherche un candidat idéal qui ferait l’unanimité. Mais, il leur sera très impossible d’en trouver, vu le contexte politique du pays.

Publicité

Egalement, c’est le même scénario que l’on retrouve dans l’opposition. Qui est incapable de disposer d’un candidat unique, malgré leur compagnonnage aux législatives du 31 juillet 2022. Aujourd’hui, la plupart des membres de la coalition dite Yewwi Askan Wi s’est déclarée candidat à la présidentielle de 2024. Autrement dit, l’on s’achemine vers la fin des grands ensembles, fondés sur la base d’intérêts purement politiques, au détriment de la population. Tout ça, pour dire que nous aurons une présidentielle spéciale.

Publicité

En résumé, le Président Macky SALL aura du mal à choisir un candidat consensuel pour le pouvoir. En fait, l’élection présidentielle de 2024 marquera inévitablement la fin de Benno Bokk Yakhaar. Mis à part l’actuel Chef de l’Etat, il n’existe pas une autre personnalité capable de conserver cette unité, chaque élément de ladite coalition, ayant des ambitions présidentielles. En réalité, cette coalition est donc arrivée à son terme, le Président Macky SALL étant le seul capable de maintenir cette unité. C’est ça la vérité.

➔ À Lire aussi :   Grève de la faim, chambre individuelle, dissolution du PASTEF : Ousmane SONKO fragilise sa santé mentale, explique Ansoumana DIONE.

Rufisque, le 17 juillet 2023,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées