Publicité

Abdou Karim Fofana : « Nous maintiendrons l’ordre public quel qu’en soit le prix »

Abdou Karim Fofana : « Nous maintiendrons l’ordre public quel qu’en soit le prix »

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

Réponse du berger à la bergère. Quelques heures après la sortie de Ousmane Sonko menacer de marcher jusqu’à palais, le gouvernement sénégalais sort de son mutisme et affirme sa détermination à réprimer toute tentative de troubles à l’ordre public.  

Publicité

« Nous maintiendrons l’ordre public quel qu’en soit le prix », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, lors d’une conférence de presse. « Nous n’autoriserons personne, absolument personne, à perturber l’ordre public et la tranquillité des Sénégalais », a-t-il ajouté. Après son procès pour viol tenu en son absence mardi, Ousmane Sonko a annoncé mercredi à Ziguinchor son intention de rentrer à Dakar par la route et de transformer ce trajet d’environ 500 kilomètres en une « caravane de la liberté », afin de mener « le combat final » contre le président Macky Sall.

Publicité

« Même s’il souhaite se rendre à Dakar à pied, cela ne pose pas de problème tant qu’il respecte les lois et les règlements », a expliqué M. Fofana. Aucune demande de manifestation n’a été déposée « à notre connaissance », a-t-il précisé jeudi après-midi. Le porte-parole du gouvernement s’est interrogé sur la possibilité que M. Sonko cherche à « se faire arrêter pour des raisons politiques » afin d’éviter la honte d’une condamnation pénale « pour des affaires sordides ».

➔ À Lire aussi :   « Doctrine d’une terreur intellectuelle » : Doudou Kâ démolit Sonko (Vidéo)
MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées