Publicité

La 43ème édition de la Ziarra Omarienne prévue du 27 au 29 janvier prochains

La 43ème édition de la Ziarra Omarienne prévue du 27 au 29 janvier prochains

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

Publicité

La 43ème édition de la Ziarra Omarienne, commémorant le rappel à Dieu de Thierno Saidou Nourou Tall et Thierno Mountaga Ahmad Tall (anciens de la famille omarienne), se tiendra du 27 au 29 janvier prochains, a-t-on appris jeudi des organisateurs.

‘’A l’instar des éditions précédentes, le programme de cet important événement religieux sera marqué par l’organisation d’une conférence internationale, dont le thème central est : +Les facteurs de déséquilibre de nos valeurs : quelles prescriptions islamiques et éthique civile pour une cohésion sociale et un mieux vivre ensemble+’’, indique un communiqué .
 

‘’Il s’agira de faire retrouver au valeurs sa place centrale dans le système normatif, en redéfinissant par exemple son cadre de transmission dans le système éducatif, en portant une réflexion commune sur un nouveau cadre conceptuel d’utilisation des réseaux sociaux et en trouvant enfin les voies et moyens de faire une large diffusion de la transmission des valeurs au sein de notre jeunesse dans toutes ses franges (…) », précisent les organisateurs de cette conférence prévue le 28 janvier prochain.
 

Publicité

Ils rappellent que ‘’le Sénégal, est une terre de valeurs anciennes et la préservation de celles-ci demeure une obligation morale pour toutes les générations’’.
 

Cependant, déplorent-ils, ‘’force est de constater que ces valeurs sont aujourd’hui en perdition et cela cause un sérieux problème de déséquilibre social’’, ajoutant que ‘’la dégradation morale dans notre société a atteint un tel niveau qu’elle appelle à l’inquiétude’’. 
 

‘’Les jeunes sont de plus en plus enclins à la violence, aux maux sociaux et au manque de respect envers les aînés, ce qui peut briser l’harmonie sociale ainsi que l’intégration nationale. La criminalité, les viols, les vols à main armée, l’explosion et la mauvaise utilisation des réseaux sociaux ainsi que la toxicomanie sont devenus une banalité extrêmement préoccupante’’, notent-ils.

MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées