Publicité

Renoncement à une troisième candidature : Khalifa SALL tresse des couronnes au Président Macky SALL

Renoncement à une troisième candidature : Khalifa SALL tresse des couronnes au Président Macky SALL

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

La question du troisième est maintenant résolue au Sénégal. Ce, après la décision du Président Macky SALL de respecter sa promesse de campagne en 2012. Une décision appréciée différemment par les Sénégalais. Si certains pensent que le Président Macky SALL a cédé face à la pression populaire, d’autres apprécient à sa juste valeur cet acte du Chef de l’Etat. C’est le cas de Khalifa Ababacar SALL qui félicite le locataire du palais présidentiel sur ce geste noble.

Publicité

Invité de Maimouna Ndour Faye sur 7TV, le leader de Taxawu Sénégal s’est exprimé sur les questions de l’heure.La troisième candidature qui défraie la chronique est abordée par la journaliste même si le Président a clos définitivement le débat. Khalifa Ababacar SALL qui a déclaré sa candidature à la Présidentielle de février 2024 se réjouit de la décision du Président Macky SALL de ne pas briguer le suffrage des Sénégalais en février 2024.

Publicité

Pour lui, : « Même si la pression populaire a joué un rôle primordial sur la décision du Président, force est de reconnaître qu’il a fait un acte hautement républicain. En tout cas je félicite le Président Macky Sall. Il a dit OUI au moment où il pouvait dire NON. »

«Nous avons combattu la question du troisième mandat et nous avons cru que c’est un problème déjà résolu. En 2016, le Président a fait un Référendum là- dessus avec toute la polémique et voilà aujourd’hui sa décision a surpris plus d’un. Je le félicite même si le peuple y a aussi joué sa partition. La mobilisation existe, la pression idem mais il a fait un acte qui mérite des applaudissements. Il a été cohérent, J’ai senti chez lui beaucoup de cohérence. Je félicite aussi le peuple Sénégalais qui comme d’habitude depuis 2011 face à ce serpent de mer qui est le 3e mandant s’est encore levé. » a-t-il laissé entendre ajoutant ainsi que : « Lui-même a compris que tenir un Etat c’est très important. Assurer et résister à des situations inconfortables requièrent beaucoup de self, de contrôle, de courage et beaucoup de sérénité », dit-il.

➔ À Lire aussi :   Suivez Ousmane Sonko sur France 24 : il dit tout sur Macky et la présidentielle de 2024

Concernant le dialogue national qui avait divisé l’opposition, l’ancien maire de la ville de Dakar de révéler qu’il est un acteur politique assez expérimenté car : « Beaucoup d’événements sont passés devant moi. » argumente-t-il

« Le dialogue politique au Sénégal a permis depuis 1988 de baisser la tension à que fois que le pays traverse des périodes de troubles et a résolu beaucoup de problème. Nous avons participé au dialogue parce que nous l’avons cru. Et voyez beaucoup de points ont été abordés et résolus grâce au dialogue »

Pour ceux qui disaient que le dialogue était un moyen pour valider la candidature du Président Macky SALL de répondre ses détracteurs.

« Chaque pole a exposé sa position sur le troisième mandat. Les non-inscrits, la société civile et l’opposition étaient contre le troisième mandant. Il y’avait un non accord à formaliser «  éclaire Khalifa Sall

MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées