Publicité

Affaire Serigne Saliou Guèye : vers l’ouverture d’une information judiciaire

Affaire Serigne Saliou Guèye : vers l’ouverture d’une information judiciaire

Vous êtes sur Dakarzoom.com. L'info certifiée, la proximité à tout prix. Lisez et commentez s'il vous plaît nos articles. Vos suggestions sont les bienvenues.

Va-t-on vers l’ouverture d’une information judiciaire sur l’affaire concernant Serigne Salou Guèye? En tout cas, a en croire Libération, le directeur de publication de « Yoor Yoor » qui a bénéficié, pour la deuxième fois d’un retour de parquet est toujours dans une situation embarrassante. 

Publicité

Placé en garde à vue à la Sûreté urbaine (Su) mardi, le chroniqueur de Sen Tv a été déféré mercredi pour «outrage à magistrat» et «exercice illégale de la fonction de journaliste». Sur ce,  le parquet compte demander l’ouverture d’une information judiciaire.

Publicité

Pour rappel, Serigne Saliou Guèye avait été interrogé à la Sûreté Urbaine par rapport à un texte signé par «Magistrat» et intitulé «Chers collègues magistrats, ressaisissons-nous ».

Face aux enquêteurs, le directeur de publication de « Yoor Yoor » a informé qu’il a créé son journal en compagnie de deux autres personnes dont il préfère taire les noms. Concernant le texte en cause ou certains magistrats sont traités d’indignés, il avait dit aux policiers qu’il s’agit d’une chronique transmise par un magistrat qui a préféré garder l’anonymat. Celui-ci, ajoutait qu’il a préféré interpeller ses collègues sur le « dysfonctionnement de la justice et sur le traitement réservé à Ousmane Sonko ».

➔ À Lire aussi :   Les charges retenues contre Serigne Saliou Guèye

Malgré l’insistance des enquêteurs, Serigne Saliou Gueye a précisé qu’il ne peut fournir l’identité du magistrat qui est l’auteur de l’article.

Relativement à la profession de journaliste, Serigne Saliou Guèye a précisé qu’il ne dispose d’aucun diplôme de journalisme car ayant été formé dans les rédactions. De même, il ne dispose pas de carte de presse.

MERCI DE PARTAGER L'ARTICLE
votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez - en pour lire aussi
idées